année 2005Un autre regard sur la bipolarité : L'histoire d'un bipolaire jusqu'au bouddhisme

27-Fin de l’année 2005

Fin de l’année 2005
Je crois que c’est une grève de la Sncf qui m’a fait reprendre le train. Oui, il n’y a pas de contrôleur pendant les grèves, c’est plus simple de voyager sans ticket. J’ai donc pris le train pour Paris, puis un RER jusqu’à chez ma mère à Livry Gargan. J’ai escaladé le portail et la grande porte, je ne sais pas si j’ai sonné. La discussion fut difficile, j’essayais de lui expliquer comme je pouvais ce qui m’arrivait et de partager avec elle mon enthousiasme : Oui Dieu existe bel et bien ! Je suis sans doute un bouddha ! Il fallait prier ! Ou chanter le maha mantra ! etc. Cela l’a je pense effrayée, de plus notre relation était restée sur une rupture fracassante de ma part, je ne voulais surtout pas qu’elle me considère malade. Je me souviens d’une scène dans le jardin où j’essayais de lui montrer que le hasard n’existait pas à l’aide d’un petit dictionnaire Français-Anglais, lui faisant ouvrir le dictionnaire au hasard. Je ne sais plus ce que son tirage donna mais le mien donna « Wonderful ». Une fois à Londres, dans une bibliothèque, à un moment important, un tirage de la sorte dans un dictionnaire Anglais-Coréen m’avait donné « god ». J’ai aussi dû lui parler du paiement de ma boite de stockage en Angleterre, oui mes affaires étaient à risque et je n’avais plus de carte pour payer, tous mes enregistrements, la caméra, les émissions de radio du Québec, mon passeport avec mon visa permanent pour le Canada, et j’en oublie, toutes mes richesses donc, tout ce pourquoi j’avais lutté tous ces mois, toutes les preuves. N’ayant plus de carte pour les payer, je voulais qu’elle le fasse avec sa carte en échange un virement sur son compte. Mais elle ne voulait pas, sa banque lui ayant dit de ne pas donner son numéro de carte par Internet… Maudites banques… Cela devenait de plus en plus urgent car les anglais menaçaient de tout détruire si le paiement ne leur parvenait pas. J’ai dû passer une nuit auprès d’elle puis suis redescendu à Marseille où j’avais pris rendez-vous avec un nouvel avocat, il devait être prévu que je revienne chez elle ensuite. Le rendez-vous avec l’avocat ne donna encore une fois rien. Je suis retourné un peu à Aix et j’ai repris le train pour Paris. Lorsque je suis arrivé ma mère n’était pas là, elle m’avait laissé un mot et un peu d’argent sur la table du salon. Le mot disait que deux de mes oncles étaient passés la voir et qu’elle était repartie avec eux. Il y avait de quoi faire quelques courses avec l’argent, et je suis allé en faire un peu au supermarché du coin. Je suis resté seul dans la maison pendant plus d’un mois. J’allais aussi dans l’appartement que j’avais laissé, les loyers n’avaient pas été payés et il avait été visité par les huissiers, j’avais des lettres de rappels plein la boite aux lettres, je suppose, car elle avait été changée et je n’avais pas la nouvelle clé. J’ai revu les deux jeunes pêcheurs, ravis de me revoir. Faut dire que j’étais en pleine forme et surtout physiquement, un jour ensemble dans la forêt je courais comme jamais à coté de leurs vélos, nous avons passés alors d’excellents moments. Dans l’appartement j’ai retrouvé ce que j’avais laissé, peu, mais un livre sur le tarot chinois dont la puissance des arcanes m’aidait à rentrer en méditation. Chez ma mère, sur le lit face à de représentations de Krishna j’allais plus loin encore, je me suis vu dans le reflet de la vitre comme revenu d’un autre temps, comme si mes incarnations multiples apparaissaient en ombres devant moi.

Faites une offrande au bouddha que je me dis être, et aidez le à survivre:

 

59-106-large

Acheter un de mes livres

 

cliquez ici pour voir MES LIVRES SUR AMAZON

 

MES LIVRES PAPIER SUR LULU!!!

Benjamin-5295

et en EBOOKS
sur Amazon
♫ :

0 comments

Un Autre Regard Sur La BIPOLARITE

  • Vingt ans de vie après avoir été diagnostiqué à 20 ans
  • ♫ Un Parcours Incroyable, de Paris à Londres en passant par Montréal
  • Le chemin de l'Eveil
  • mais aussi Une Oeuvre Littéraire saluée par tous (voir commentaires sur amazon)