Les jours tristes de la bipolaritéUn autre regard sur la bipolarité : L'histoire d'un bipolaire jusqu'au bouddhisme

15-Les jours tristes

Les jours tristes
Je recompose plus que je me souviens de la suite des événements. Je suis allé à l’hp tout d’abord, un hp du 93, quelques jours. Mais il a semblé tout de suite clair au médecin que je ne pourrais pas vivre ma mélancolie dans ce lieu et elle m’a transféré dans une grande clinique de la région parisienne. C’est un certain Docteur J. qui m’a reçu. J’étais dans un drôle d’état, comme sonné par la douleur. Je pense que cette hospitalisation a duré plusieurs mois. Le docteur J. a voulu lire mes romans et je lui ai passé copies. Ce fut une erreur. Il a ensuite décrété que j’étais écrivain, et essayé de me forcer à écrire, une sorte de tentative de sauvetage par l’écrit. Mais je ne le pouvais pas, ne comprenait-il donc rien à mon état? Il me faisait parfois attendre des heures dans la salle d’attente alors qu’il m’avait appelé pour un rendez-vous, c’était son grand jeu, faire attendre ses patients, il devait considérer cela comme thérapeutique… Assis en face de lui il m’écoutait à peine, et rien n’avançait. Il y avait un grand tableau au mur, on aurait dit une immense bouse d’excrément. Un jour il m’a même emmené à St Anne un mercredi pour une présentation de malades, un double diagnostic à ce qu’il disait. Tel un singe je me suis retrouvé parmi une assemblée de médecins ou élèves, autour d’une sorte de maître que je semblais beaucoup amuser. Mais rien n’avançait, et certainement pas l’écriture.

Faites une offrande au bouddha que je me dis être, et aidez le à survivre:

 

59-106-large

Acheter un de mes livres

 

cliquez ici pour voir MES LIVRES SUR AMAZON

 

MES LIVRES PAPIER SUR LULU!!!

Benjamin-5295

et en EBOOKS
sur Amazon
♫ :

8 comments
zebulon
zebulon

C'est certain que pour comprendre les choses il faut les vivre de l'intérieur, toutefois méme si on ne comprends pas on à accés aux ressentis, à l'expression de la souffrance de ce personnes dés lors qu'elle nous fait le cadeau de sa confiance et se confie, dès qu'on arrive à grandir dans l'humilité, le respect,l' écoute active., Cela peut, parfois, aider à tendre la main le plus adroitement possible lorsque notre aide est désirée.J'ai partagé avec beaucoup de personnes atteintes de ce syndrome de maniaco-depression et j'ai découvert des être exeptionnels, extraordinaires d'intelligence, de sensibilité, ce que j'ai cru comprendre c' est que cette hyper sensibilité les fragilise, les rends trés vulnérable car ils perçoivent avec beaucoup plus d'intencité que nous les injustices, les malhonnétetés et ils en souffrent profondément ? ais je tord ? ais je raison ? c'est le fruit de mes échanges...J'ai vu l'expression de cette sensibilité au travers de l'art, de la musique, de l'écriture mais malheureusement aussi des autolyses ... c' est pourquoi je ne comprends pas qu'un PSYCHIATRE qui ait fait tant d'années d'études ne puisse pas ecouter et être celui qui permets à l"émotion de se libérer ... comment peut on soigner en laissant les choses enfermées à l'interieur ... les médicaments mémes si ils sont parfois indispensables ne suffisent pas, je pense ( peut être à tord) qu'il faut une prise en charge pluri thérapeutique, médicaments, psychothérapie, accompagnement familial, respect de l'hygiéne de vie ect....)je ne suis pas si sure que tous les gens " normaux" soient plus sains d'esprit que les "bipolaires", quand on constate certaines reactions hostiles et inhumaines des " normaux" franchement je me pose de sacré questions. qu' est qu'être normal ? qu'est ce qu'être sain d'esprit .... je ne sais plus ...

Zabou de chou
Zabou de chou

Ma fille est en médecine. Ce n'est pas un exemple d'humanité.

Nathy
Nathy

Lorsque je te lis je ressens ton mal être, l'incompréhension de ces "médecins" qui pensent nous comprendre mais qui semblent être aux antipodes de nos souffrances. J'espère de tout coeur que pour toi aujourd'hui que tu as un suivi psy sérieux que les médocs t'apaisent et surtout que tu as trouvé de quoi te loger convenablement

Teevanille
Teevanille

Bonjour, toujours un grand plaisir de te lire. Tu m'aides à mieux comprendre mon compagnoon. Tes textes me font toucher du doigt ce qu'il vit dans sa mélancolie. Si autant faire se peut qu'une personne non bipolaire puisse ressentir la douleur que vous vivez par épisodes. J'espère que tu vas bien pour le moment.

nemopode
nemopode

Pour Freud la normalité n'existe pas, les plus chanceux sont névrosés, les moins chanceux psychotiques et il y aussi le groupe des pervers. A chacun sa structure psychologique. Plus je regarde autour de moi, plus je trouve les gens malades effectivement, il y a alors deux groupes, ceux qui le reconnaissent et qui cherchent de l'aide pour se soigner, et ceux qui sont dans le déni.

nemopode
nemopode

Il vous faut bien comprendre que la grande majorité des psychiatres sont mauvais, non seulement ils ne comprennent pas les théories psychanalytiques, mais ne s'y intéressent même pas, est-ce un problème d'intelligence, je le suppose, il se contentent de donner des réponses médicamenteuses et basta, il passent à un autre patient. Je reconnais que ce métier est très difficile, mais l'honnêteté serait de ne pas l'exercer lorsque l'on n'y comprend rien. J'ai du voir une trentaine de psys dans ma vie, je dirais que trois ou quatre étaient de bons médecins, souvent lucides de leur impuissance face à cette maladie. Il vous faut en trouver un bon pour votre fils et faire surtout très attention à qui vous le confiez.

nemopode
nemopode

Personne ne peut nous comprendre, seuls les bipolaires peuvent se comprendre entre eux, car on ne peut imaginer une telle souffrance en étant "sain d'esprit", il ne faut pas trop compter sur les médicaments ils ne guérissent rien, mais ça ne m'empeche pas d'en prendre sans en prendre trop. J'ai bien trouvé de quoi me loger, pas de prob à ce niveau là merci.

nemopode
nemopode

A ce moment précis: ca va merci, et merci de tes messages!


Un Autre Regard Sur La BIPOLARITE

  • Vingt ans de vie après avoir été diagnostiqué à 20 ans
  • ♫ Un Parcours Incroyable, de Paris à Londres en passant par Montréal
  • Le chemin de l'Eveil
  • mais aussi Une Oeuvre Littéraire saluée par tous (voir commentaires sur amazon)