Après l'Angleterre, départ pour le Canada, bilingueUn autre regard sur la bipolarité : L'histoire d'un bipolaire jusqu'au bouddhisme

13-Montréal

Je suis parti à Montréal comme j’étais parti pour Londres, avec un gros sac et un peu d’argent. Cette fois-ci c’est à l’auberge de jeunesse que j’avais décidé d’atterrir. C’était au moment des élections en France, donc avril 2002. Les dernières années à Londres j’avais petit à petit monté un dossier pour obtenir un visa permanent Canadien. Le fait d’être bilingue et d’avoir déjà pu migrer et travailler dans un autre pays que mon pays d’origine me donnaient pas mal de chances, au bout d’une longue procédure je l’ai effectivement obtenu. En 96, j’avais déjà passé deux très agréables semaines au Québec, j’avais très envie d’essayer d’y vivre.  Montréal est une ville très agréable et c’est vrai que son plateau est comme un village. C’est là justement que j’ai trouvé un logement, avenue des Érables pour ceux qui connaissent. Un trois pièces partagé avec une jeune fille, Marie-Claude, elle avait alors 20 ans je crois, dans un petit immeuble, machine à laver au sous -sol. J’ai commencé à travailler en septembre, dans un grand collège privé très réputé. Je m’occupais des treize quatorze ans, que j’encadrais, surveillais et avais une heure en étude dirigée, heure pendant laquelle ils faisaient leurs devoirs aidés par deux étudiants en cas de difficulté. Le directeur était ecclésiastique, mais la religion n’intervenait en rien dans l’éducation. Ils y avait trois sous-directeurs, deux hommes et une femme et j’étais sous la responsabilité de l’un deux. Il était très sympathique et mériterait que je mentionne son nom. C’était sa dernière année, il était critiqué par les profs mais je trouve qu’il tenait tout à fait bien son rôle. Je portais le titre d’éducateur, nous étions deux éducateurs par niveau. Il y avait aussi un certain Pastrèsclair, responsable quant à lui des absences. Souvent nous suivions ses instructions, mais en aucun cas il était censé être mon supérieur.


 

Faites une offrande au bouddha que je me dis être, et aidez le à survivre:

 

59-106-large

Acheter un de mes livres

 

cliquez ici pour voir MES LIVRES SUR AMAZON

 

MES LIVRES PAPIER SUR LULU!!!

Benjamin-5295

et en EBOOKS
sur Amazon
♫ :

5 comments
Françoise
Françoise

je dois arrêter ici pour aujourd'hui ma lecture de ces narrations qui font tant d'échos en moi, bravo et félicitations pour cette aisance à passionner, partager, embellir aussi, hélas, la bipolarité. Mais je crois que c'est la première fois que je lis un tel témoignage, j' ai hâte de reprendre où j'en suis. Merci

Zabou de chou
Zabou de chou

"Raison ou tort d’avoir pris cette décision un peu précipitée, je ne me pose plus cette question, cette agression a tout détruit autour de moi, toutes ces années de lutte pour me réintégrer à la société, et tenter d’y vivre heureux. Il y a des événements de vie qui sont pour la plupart des gens surmontables, mais pour le bipolaire, chaque événement douloureux peut le conduire au cauchemar. Comme s’il avait dépassé depuis longtemps sa tolérance au chagrin." Très bien décrit.

ELIANE
ELIANE

Bonsoir, Tes récits sont toujours aussi palpitants, et avec tellement d'écho dans certains épisodes que du décrit Continue c'est super Je t'embrasse ELIANE


Un Autre Regard Sur La BIPOLARITE

Le livre qui vous explique ce qu'est cette maladie

  • Vingt ans de vie après avoir été diagnostiqué à 20 ans
  • ♫ Un Parcours Incroyable, de Paris à Londres en passant par Montréal
  • Le chemin de l'Eveil
  • mais aussi Une Oeuvre Littéraire saluée par tous (voir commentaires sur amazon)
Fermez cette fenêtre

A ne pas rater : Une Aventure Fantastique‼

Découvrez Toutes Mes Aventures‼